Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de poésie moderne, avant-gardiste, engagée, et personnelle

Publié le 19 Juillet 2013 in poésie, poétique, poèmes

Tant de nourritures qui ne rassasient pas

Tant de phrases qui ne disent rien

Tant d’escaliers qui ne montent nulle part

Tant de lumières qui n’éclairent rien

Tant de voitures qui ne roulent pas

Tant d’yeux qui ne voient pas

Tant de magies sans charmes

Tant de braseros qui ne réchauffent pas

Tant de pensées sans opinion

Tant de portes qui ne s’ouvrent pas

Tant de fenêtres aveugles

Tant de gouvernails sans direction

Tant de musiques sans tempo
Tant d'oreilles qui n'entendent rien

Tant de chambres sans rideaux

Tant de mains qui n’atteignent rien

Tant de fleurs sans éclat

Tant de connaissance sans conscience

Tant de stylos qui n’écrivent rien

Tant de philosophes qui ne raisonnent pas

Tant de héros ordinaires

Tant de gagnants sans victoires
Tant de lignes droites qui allongent les chemins

Tant de rentrées sans débouchés

Tant de sorties vers des impasses

Tant de pas paralysés

Tant de profils sans personnalité

Tant de magasins vides
Tant de restes qui explosent

Tant de sommeils qui n’effacent pas la fatigue

Tant de gouvernants qui ne maîtrisent rien

Tant de chaussures et des pieds écorchés

Tant d’efforts qui ne produisent rien

Tant de gens sans visage

Tant d’images qui n’affichent rien

Tant de maisons inhabitées

Tant de vitesse sans but

Tant de films qui ne projettent rien

Tant de guerres sans paix

Tant de biens qui font du mal

Tant de sang sans chaleur

Tant de tableaux qui n’expriment rien

Tant de forêts déboisées

Tant de pouvoirs qui dépossèdent

Tant de tragédies sans responsables

Tant de sérieux qui ne proposent rien

Tant de bouches qui n’embrassent pas

Tant de joies sans plaisir
Tant de sourires qui ennuient

Tant de réalités fabriquées

Tant de vides qui emmurent

Tant de vêtements qui n’habillent pas

Tant d’informations qui n’apprennent rien

Tans de boissons qui ne désaltèrent pas

Tant de beautés sans profondeur

Tant de chaises vides

Tant de fêtes maussades

Tant de sociétés de solitude

Tant de forces impuissantes

Tant de grillages qui ne protègent de rien

Tant de livres fermés

Tant d’ordinateurs qui ne communiquent pas

Tans de haines sans passion

Tant de routes qui ne mènent nulle part

Tant de silences tumultueux

Tant de coeurs qui ne battent pas

Tant de corps immobiles

Tant de bateaux sans océans

Tans de libertés enfermées

Tant de naturels superficiels

Tant de riens qui font un tout

Tant de feux qui n’embrasent rien

Tant de vérités qui mentent

Tant de droits qui n’autorisent à rien

Tant de sonneries inaudibles

Tant d’argent qui ne rapporte rien

Tant de cris étouffés

Tant de temps sans saisons

Tant d’assiettes vides

Tant de soleils glacials

Tant de

Tant de

Tant de

Tant de morts toujours en vie

Tant de

Tant de

Tant de

Tant de

Tant de

Tant de

Tant de nuits illuminées

 

Commenter cet article