Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog de poésie moderne, avant-gardiste, engagée, et personnelle

Publié le 11 Juillet 2013 in poésie, poétique, poèmes

Citoyen stressé et citoyen fatigué

marche en mode circulaire

 au centre de l'air urbain 
particules surchargées

de dioxyde d’azote 
de dioxyde de soufre.
d'oxydes d’azote
de monoxyde de carbone
ailleurs l'herbe est plus verte
la nature offre à foison

au firmament de l’année
son plus beau tableau poétique

son oeuvre propice à la  contemplation
elle accorde fleurs et plantes

rassasiées par les insecticides, fongicides, herbicides, parasiticides
sous le soleil en sursis de réchauffement climatique

les fleurs unisexuées des champs de maïs OGM regardent le ciel
la terre télécommandée pose devant les appareils numériques

ses nappes phréatiques saturées de nitrates, solvants, chlorures
coulent doucement de leurs réserves d'eau douce

au fil des paysages indéniablement le temps s'écoule

la chimie a défoncé le cadre bucolique on dirait
au large des côtes la mer
la grande bleue qui le reste encore bien peu

la mer où les rivières terminent leur course
dans leur écume blanchâtre les vagues les marées

ramènent  variété de déchets et d'ordures
indifféremment plastiques, hydrocarbures, produits chimiques

c'est ainsi que posément nous baignons dans notre propre merde
c'est ainsi que patiemment  nous avons saboté notre frigidaire
c'est ainsi qu'au final nous sommes devenus les animaux les plus cons
Tout cela l'oeil moqueur des  gaz à effet de serre qui finiront par faire imploser Gaïa au prochain nuage

Commenter cet article